Trouvez les
pièces compatibles avec votre moto

Guide des antivols moto

Un vol ne s’improvise pas ! L’antivol est un élément vital pour tous possesseurs de deux-roues, car le danger est omniprésent. Et encore faut-il que celui-ci soit bien efficace contre toute attaque. Avec ce guide, vous serez capable de choisir par vous-même votre antivol moto en toute conscience.

Comment choisir un antivol ?

Vol opportuniste, vol prémédité ou pire… le bike jacking sont les types de vols qui peuvent exister. Heureusement, l’offre sur le marché évolue en même temps que le type de vols. À chacun d’eux correspond un antivol efficace. Face à l’étendue des vols sont sortis récemment des antivols électroniques via géolocalisation et des anti-bike jacking. Mais il faut aussi savoir que, avant de choisir son antivol, il faut connaître les dispositifs certifiés SRA et homologués NF - FFMC.

Assurance et norme obligatoire - SRA NF FFMC

Votre contrat d'assurance peut ne pas vous indemniser si votre deux roues à été volé et que vous n'êtes pas en mesure de prouver que votre moto était protégé par un antivol agrée.
Dans la plupart des cas votre assurance exige un antivol moto agrée SRA. Ces antivols répondent à un cahier des charges bien spécifique et garantissent une protection reconnue en cas de tentative de vol.
De la même manière votre assurance peut également exiger le norme NF et FFMC. 
Afin d'être garanti d'obtenir une indemnisation si votre moto est volé nous vous conseillons vivement d'opter pour un antivol homologué par ces normes.

Comment protège-t-il contre les vols ?

Ces dispositifs participent à protéger vos deux-roues mais il ne faut également pas négliger une arme redoutable contre le vol : la prudence!
Quand vous avez pris la précaution nécessaire à la sécurité de votre engin (parking dans un endroit éclairé et fréquenté, activation de votre alarme, etc.), laissez l’antivol faire son travail. Les antivols sont faits de manière à retarder les voleurs, de les dissuader et de compliquer leur tâche lors de leur tentative. Pour qu’ils soient efficaces au maximum, pensez toujours de les attacher à un point fixe si possible.

L’incontournable « U »

L'antivol U est le plus répondu en France, en effet il répond parfaitement aux besoins des motards car la famille d’antivols en U comporte des variétés de tailles en termes de longueur, écartement et diamètre qui conviendra donc à tous types de motos. Veuillez donc à connaitre les mesures de votre moto afin de s'assurer que l'antivol U s'adaptera à celle-ci. Résistant et rigide, cet antivol n’est cassable qu’avec un équipement adapté ce qui mettra en échec la quasi totalité des tentatives de vol. Il accorde ainsi une parfaite immobilité de votre appareil s’il est bien accroché à un point fixe. Étant donné que la roue arrière est plus difficile à démonter que celle avant, des antivols en U admettent la prise de la roue arrière, un gage de sécurité indiscutable. En revanche, sa rigidité peut être perçue comme un point faible car il requiert un point de fixation adéquat à l’antivol.

antivol U moto

L’antivol chaîne

L'antivol chaîne est le modèle d’antivol qui se rapproche le plus de celui en U. Il offre une fixation de la roue avant ou arrière, donc aussi performant que le U sur ce côté-là. Si celui en U est encombrant, la chaîne l’est moins. Sa flexibilité épousant de nombreux points de fixation constitue à la fois son point positif et son point négatif. Moins dissuasif qu’un antivol en U, cette flexibilité rend la chaîne plus vulnérable.

antivol chaine moto

L’antivol bloc-disque

Ce modèle d’antivol sert plutôt d’appoint pour les stationnements brefs. Fixé sur un disque de frein, il empêche juste la roue de tourner et ne permet pas d’arrimer la moto à un point d’ancrage. Facilement embarquée dans un camion par les aguerries, la moto n’est donc pas totalement protégée. Sa petite taille et sa facilité de transport restent ses côtés positifs.

antivol bloc-disque moto

L’antivol câble

Economique, dissuasif, léger et flexible sont les premières qualités attribuées aux câbles. Tout comme les antivols en U et à chaîne, ils permettent de fixer l’une ou l’autre des deux roues à un point d’ancrage. Au négatif, ils ne garantissent pas une protection contre le vol car le câble est plus facilement cassable q'un U ou une chaîne.

Les antivols électroniques

Ils se résument en trois types d’antivols :

  • antivol avec alarme qui se déclenche dès qu’on effleure la moto 
  • antivol coupe-circuit permettant de couper le circuit lorsque les deux dispositifs dissimulés sous la moto et l’autre sur soi ne sont pas en communication 
  • antivol avec géolocalisation par satellite.

Chacun de ses dispositifs s’avère être très efficace, leur seul inconvénient est leur prix. Il peut aller jusqu’à 400 euros, tandis que les antivols mécaniques s’achètent à partir de 30 euros.
Pour plus d'informations sur les alarmes moto n'hésitez pas à vous rendre sur notre guide conseil !