Votre moto a souffert lors d’une chute. Il vous faut désormais la réparer. Découvrez toutes les étapes à suivre pour remettre en état votre bolide et les bons plans pour économiser sur les frais de réparation.

Identifier les dégâts

Il faut savoir que la moindre chute doit vous amener à effectuer une sérieuse vérification de l’état de votre bécane. En effet, même un choc anodin peut causer des dommages insoupçonnés. 

Des éléments d’habillage à la structure de la moto, sans oublier les pièces vitales qui assurent le bon fonctionnement de la machine, rien ne doit être laissé au hasard. Traquez le moindre impact pour mener à bien la réparation.

Commencez par vérifier l’état du carénage, les leviers de frein et d’embrayage, le sélecteur, les feux et clignotants, le guidon, la bagagerie et tout autre élément esthétique et accessoires de la moto.

Inspectez ensuite ses éléments vitaux. Détectez les éventuelles traces de fissures ou d’impact sur le bloc moteur et les carters, ainsi que les éventuelles fuites au niveau des systèmes de freinage et de refroidissement. Vérifiez également le bon fonctionnement du faisceau électrique.

Ne manquez pas de contrôler l’état des éléments de structure. La fourche, le cadre, les roues, les jantes… ces pièces assurent la bonne tenue de route de la moto. Pour votre sécurité, assurez-vous qu’elles soient intactes. Au moindre doute, demandez l’avis d’un expert.

reparer carenage moto

Des vérifications à faire soi-même

Quelques tests simples permettent notamment de déceler les impacts du choc sur la structure de la moto.

Par exemple, pour repérer un défaut de parallélisme de la fourche, mettez la moto sur sa béquille centrale, observez ensuite les reflets de lumière sur les tubes plongeurs. S’ils sont bien parallèles, c’est que la fourche est intacte. Le contraire révèle que les tubes ou le té ont souffert.

Pour vérifier l’état du cadre, inspectez les soudures qui relient la colonne de direction aux tubes du cadre. Des traces d’impacts sur cette zone peuvent laisser penser que la géométrie de la moto est faussée. Un contrôle auprès d’un professionnel équipé d’un marbre est dans ce cas recommandé.

reparer sa moto soi meme

Une autre façon de détecter une éventuelle atteinte du cadre consiste à vérifier l’alignement des roues. Vous pouvez effectuer vous-même ce test grâce à une cordelette ou tout simplement à l’œil nu, en plaçant la moto sur sa béquille centrale.

En ce qui concerne les roues et les jantes, il suffit de faire tourner la roue sur elle-même et de regarder attentivement les surfaces pour déceler les éventuelles fissures, déformations, rayons cassés, ainsi que les hernies et coupures au niveau des pneus.

Après ces premières vérifications, un démontage complet de la bécane permettra de faire le tri entre les pièces à réparer, celles à changer et celles qui nécessitent un contrôle auprès d’un professionnel. Cette opération permettra également d’identifier les derniers dégâts qui ont pu passer inaperçus.

La réparation de la moto     

A ce stade, la question du coût de la réparation est essentielle. Les bricoleurs et ceux qui s’y connaissent en mécanique pourront effectuer eux-mêmes certaines réparations.

Pièces d’occasion ou réparation

Par exemple, pour la remise en état du carénage de la moto, vous pouvez suivre les indications proposées dans les différents guides vidéo disponibles sur le web concernant le maniement du mastic, de la fibre et de la résine.

En ce qui concerne les accessoires et autres éléments d’habillage de la moto, ces pièces sont en général très abordables à l’achat. Pour plus d’économie, vous pouvez les acheter d’occasion. En plus, ces éléments sont faciles à changer. En cas de doute, laissez-vous guider par les tutos de démontage et de montage disponibles sur le web.

Pour éviter les arnaques et les mauvaises surprises avec les pièces moto d’occasion, prenez soin de les acheter auprès d’un revendeur professionnel ou d’une casse moto agréée et habilitée. Vous aurez ainsi des pièces fiables, ayant subi un contrôle qualité.

 Les pièces réparables

Pour réduire les frais, vous pouvez aussi tenter de réparer les pièces qui sont très chères à l’achat. C’est le cas en général de certaines pièces maîtresses comme les jantes, les suspensions, le radiateur, l’échappement...

Des artisans spécialisés sont aujourd’hui capables de réparer ces éléments et de les remettre à leurs côtes d’origine. Vous pouvez aussi confier la correction de la géométrie du cadre de la moto à un professionnel doté d’un marbre.

Les fissures du bloc moteur, les carters râpés en profondeur, une fente au niveau de la culasse… peuvent également être réparés par des soudures spécifiques.

Uniquement du neuf

Attention, pour certaines pièces, dont celles qui assurent les fonctions vitales de la moto, les tentatives de réparation et l’occasion ne sont pas conseillées.

Il vaut mieux par exemple remplacer les pièces défaillantes du système de freinage par du neuf (durites, disques de frein...). C’est plus sûr pour votre sécurité.

Autres astuces pour réparer sa moto après une chute

Enfin, si la remise en état de la moto nécessite un grand nombre de pièces, vous pouvez opter pour l’achat d’une moto épave auprès d’une casse moto agréée. Récupérer des pièces dessus peut revenir moins cher que d’en acheter plusieurs à l’unité.              

En tout cas, quelle que soit l’ampleur des dégâts, pensez à réparer en priorité les pièces indispensables pour le bon fonctionnement de la moto, et celles qui garantissent votre sécurité et la bonne tenue de route de la machine.

Certains éléments pourront attendre si votre budget est limité. C’est le cas notamment des pièces purement esthétiques. Par exemple, si vous roulez uniquement en solo, vous pouvez remettre à plus tard l’achat de poignées passagers. Idem pour la bagagerie si vous n’en avez pas besoin dans l’immédiat.

Si vos pneus n’ont pas trop souffert, si le choc n’a entraîné que des crevaisons, vous pouvez toujours tenter de les réparer avec le kit à mèche. Cette solution provisoire vous permettra de rouler en sécurité en attendant d’avoir les moyens d’acheter de nouveaux pneus.

Pour plus de conseils, n'hésitez pas à visiter notre blog moto !

Avis de nos clients :
4.8/5