Trouvez les
pièces compatibles avec votre moto

Quelle Huile Pour Fourche Moto ?

Lorsque la qualité de l'huile de fourche se dégrade, c'est la totalité du comportement de la moto qui se dégrade (tenue de route, suspension, freinage etc…). Il est donc primordial de savoir quelle huile pour fourche de moto choisir. Les experts SMP vous donnent les meilleures astuces pour bien choisir votre huile de fourche. 

Gardez en tête que la viscosité d’une huile de fourche s’exprime à travers le sigle SAE.

Choisir huile fourche moto

Les types de fourches moto 

Il existe deux types de fourche : 

  • fourche inversée 
  • fourche classique (conventionnelle)

Vous n'utiliserez pas la même huile pour une fourche inversée et une fourche conventionnelle

Les fourches inversées nécessitent de choisir une huile avec un indice de viscosité qui est SAE 2,5 ou SAE 5. La raison est simple. Les fourches inversées sont essentiellement installées sur des motos off-road, cross ou enduro. Ainsi, les pilotes vont chercher à garder une huile qui est relativement fluide pour avoir une sensibilité accrue sur les pistes, ce qui permet notamment d’avoir un meilleur ressenti du terrain.

Les fourches conventionnelles (classiques) sont quant à elles généralement équipées sur des motos de route. Ainsi, elles ont besoin d’une huile avec indice de 10, 15 et plus.

comparaison fourche moto inversée et fourche normale conventionnelle

Fourche inversée à gauche et fourche normale / conventionnelle à droite 

Les niveaux de viscosité selon les marques d’huile de fourche

Certains constructeurs vont jusqu’à proposer 7 niveaux de viscosité :

  • SAE 2,5
  • SAE 5
  • SAE 7,5
  • SAE 10
  • SAE 15
  • SAE 20
  • SAE 30

La marque IPONE vous propose une large gamme d’huile de fourche et plus particulièrement avec des graduations permettant de faciliter votre choix selon votre moto. En effet, cette graduation s'échelonne de 5 à 30 (indices de viscosité). Cette huile est réputée pour sa qualité grâce à sa formule basse friction pour une excellente stabilité en température. Avec IPONE, vous pourrez aussi bien changer l’huile d’une cross, enduro (SAE 5), mais aussi l’huile d’une moto de route ...

Aujourd’hui, les dernières générations de motocross, enduro sont équipées de fourche Kayaba (KYB). C'est pourquoi, il est préférable d’opter pour la même huile de fourche, à savoir : 01, G5, G10S, G15S ou G30S.

D’autre part, les marques comme Kayaba, Showa, Öhlins... nomment leurs produits avec des appellations bien spécifiques. Ces dernières rendent la comparaison inter-marques, légèrement plus compliquée. Ainsi, Street Moto Piece vous a préparé un tableau d’équivalence d’huile de fourche pour mieux comprendre les gammes de produits :

Tableau d'équivalence viscosité huile de fourche moto

Tableau viscosité huile de fourche moto

Moto avec des fourches classiques : pourquoi utilise-t-on des indices différents ?

Vous vous en doutez sûrement, mais la sélection d’une huile de fourche se fait en fonction de plusieurs facteurs. 

Vous utiliserez une huile différente selon l'utilisation (cross, route…), la cylindrée de votre moto, mais aussi selon le fait que vous soyez chargé ou non (en termes de poids).

Quelle huile de fourche choisir ?

Il ne faut pas mettre pas n’importe quelle huile de fourche dans ses fourreaux et surtout pas de l’huile pour moteur. En effet, l’huile moteur est conçue pour résister aux fortes températures, tandis que l'huile de fourche ne monte pas (très peu) en température durant la compression et la détente

Veillez à bien respecter la quantité d'huile à mettre dans vos fourches au risque de faire sauter les joints spi (voir manuel d'atelier).

Comme indiqué précédemment, une huile soft avec un indice de 5 se retrouve principalement sur les off-road, mais également sur de petites cylindrées 125 et les petites routières. Dans cette situation, il est conseillé donc d'utiliser ce type d'huile (SAE 5).

Un pilote qui a un style de pilotage sportif sur la route va devoir utiliser de l’huile de fourche avec un indice de 30. En effet, il ne souhaite pas que ses fourches ne plongent au moindre freinage brusque sur la route. 

Autres motos où vous pouvez avoir un indice de viscosité très élevé, ce sont les motos de touring

En effet, une routière est dans la plupart des situations, chargée avec des sacoches latérales ou encore un top case. C’est pourquoi l’équipe Street Moto Piece vous conseille fortement de choisir une huile très visqueuse.

Enfin, le plus simple est de choisir une fourche qui est conseillé par le fabricant de votre moto. Vous retrouverez cette information ans le manuel d'entretien de votre moto.

Motul 

Showa

IPONE



Motorex 

Kayaba

Liqui Moly

À titre d'information : une conduite standard nécessitera dans la plupart des situations, une huile de fourche 10W. Plus vous montez en cylindrée et plus vous irez vite. Vous allez donc avoir des freinages plus appuyés et c'est à ce moment-là qu’il est nécessaire d’augmenter l'indice de viscosité. Une viscosité de 5 (cross, 125 cm³...) est plus fluide et une huile à 30 est plus visqueuse. Vous allez ainsi pouvoir répondre à une plus grande demande (1000 cm³…). Certaine moto de piste utilise de la 5w tandis quelle sont très dur, cela dépend de la conception de la fourche et de votre besoin (fourche dur ou molle).

Comment durcir ou assouplir une fourche ?

Une fourche est équipée d’un ressort et d’un système hydraulique qui gère l'écoulement de l’huile. De ce fait, vous pouvez ajouter une cale de pré-charge au ressort ou jouer sur le système hydraulique pour durcir la fourche. De plus, vous pouvez utiliser de l’huile de fourche plus visqueuse. 

Au contraire, si vous souhaitez assouplir votre fourche, vous pouvez simplement mettre de l’huile avec une viscosité plus faible.

Choisir son huile de fourche moto

Comment changer son huile de fourche moto ? 

Si vous souhaitez changer l’huile de fourche par vous-même, il vous sera nécessaire de démonter les fourches et de les retourner pour les vidanger. Autrefois, il était possible de réaliser cette manipulation à travers une vis de purge (vis de vidange), cependant, ce principe n’est plus d'actualité. 

N’oubliez pas de maintenir la moto avec une cale (sous le moteur), accompagnée d’une béquille arrière pour moto

La procédure pour vidanger vos fourches est simple (prenez des photos si vous pensez oublier la position de chaque pièce), vous devez démonter les éléments suivants : 

  • Le ou les étrier(s) de frein
  • L’axe de roue 
  • La roue 
  • Le garde-boue de la moto
  • Les deux fourches

Étape 1 : Démonter les tubes des fourches 

La première chose à faire est de dévisser les deux bouchons supérieurs sur le té de fourche supérieur (restez sur vos gardes, car la pression du ressort peut éventuellement éjecter le bouchon ou la rondelle / cale de tarage). 

Étape 2 : Vidanger les tubes des fourches 

Par la suite, videz la fourche de son huile durant une vingtaine de minutes. Il est fortement conseillé de bien vider le tube pour bien respecter la quantité d’huile à ajouter par la suite. En effet, les constructeurs donnent une quantité à ne surtout pas dépasser pour maintenir les performances de votre moto (et ne pas faire sortir le joint spi). 

Étape 3 : Ajouter la nouvelle huile de fourche 

Remplissez les fourches avec la nouvelle huile selon la quantité indiquée dans le manuel d'atelier de votre moto. Avant de tout remonter, utilisez un réglet pour contrôler la hauteur de chaque côté et veillez à ce qu'elles soient de la même hauteur. 

Étape 4 : Remonter l’ensemble des pièces moto

Vous y êtes presque. Il ne vous reste plus qu’à remonter tous les éléments démontés dans l’ordre inverse et à vérifier si tout est bien remonté. 

Avec ces conseils, vous avez dès à présent des fourches comme neuves. Vous êtes maintenant prêt pour de nouvelles aventures sur route !

Bien choisir son huile de fourche moto