Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Entretien des pièces en acier inoxydable sur votre moto : quelques conseils pratiques à connaître

Entretien des pièces en acier inoxydable sur votre moto

Depuis qu’il a été mis au point par des chercheurs allemands il y a plus d’un siècle, l’acier inoxydable est très rapidement devenu du pain béni pour l’industrie automobile. Si votre moto tient solidement depuis plusieurs années sans se briser lorsque vous prenez trop vite un ralentisseur, c’est très probablement grâce à ce matériau. 

Sa résistance ainsi que sa résilience ont apporté dans bien d’industries, des niveaux de sécurité et de fiabilité sans précédent. Cela dit, les pièces en acier inoxydable de votre moto ne sont pas indestructibles. En fait, les techniques utilisées pour leur entretien, peuvent être déterminantes pour la longévité effective de chaque pièce. Découvrez dans cet article, les meilleurs conseils d’entretien pour assurer une longévité maximale aux pièces en acier inoxydable de votre moto.

Pourquoi utiliser de l’acier inoxydable ?

Avant tout propos, il est important de débunker un mythe persistant au sujet de l’acier inoxydable. Cette dénomination laisse en effet sous-entendre que celui-ci est invincible face à la corrosion et la rouille en particulier. Il est certes vrai que les produits en acier inoxydable sont extrêmement résistants face aux intempéries qui pourraient provoquer la formation de rouille. Une résistance qui est notamment due à la composition de l’alliage. En effet, l’acier inoxydable est généralement constitué de fer à plus de 50% et auquel les composés suivants sont ajoutés : 

  • carbone (1,2% max)
  • chrome (10,5% min)
  • nickel (entre 9 et 12%)

Dans certains cas, l’ajout de Molybdène permet d’obtenir de l’inox 316. Le Molybdène apporte plus de solidité en le rendant plus résistant aux solutions chargées chimiquement et autres principes actifs de nature corrosive. Privilégiez cette variété dans une boutique en ligne d’acier inoxydable, si vous envisagez un changement de pièces.

Mais le matériau en lui-même, n’est pas invulnérable. Autrement dit, l’acier inoxydable peut rouiller. Par exemple, une exposition suffisante à un milieu humide et salé ou encore à des substances acides peut induire le processus d’oxydation et donc la formation de plaque de rouille sur ce matériau pourtant très résistant. 

Eh oui, sans soins appropriés, les pièces en inox de votre belle moto finiront par rouiller si vous habitez une ville côtière ou que vous faites fréquemment des sorties dans un tel environnement. Par ailleurs, même l’eau de pluie a un pH acide. Doux certes, mais corrosif à long terme. En définitive, qu’il s’agisse d’acier galvanisé ou d’inox, l’agression du temps est inexorable. 

 L’acier inoxydable et son utilisation sur la moto

En raison de sa résistance, sa fiabilité et de l’esthétique qu’il offre, l’acier inoxydable est aujourd’hui devenu une matière indispensable dans la construction de moto. Que ce soit le guidon, la fourche, les jantes, le réservoir ou même le cadre, toutes ces parties de la moto peuvent être réalisées en acier inox. N’hésitez pas à profiter de l’assistance disponible dans votre boutique en ligne d’acier inoxydable pour obtenir le produit d’entretien parfait.

Entretien des pièces en acier inoxydable sur votre moto

Comment entretenir les parties en acier inoxydable de sa moto ?

Bien entretenues, les pièces en acier inoxydable peuvent apporter plus de charme et d’étincelle à une moto. Il existe de nombreuses crèmes et vaporisateurs spéciaux pour ce type d’acier. Pour lui rendre sa brillance d’origine, il vous suffit donc d’appliquer ces produits grâce à un chiffon en microfibres ou à une éponge.

Comment combattre les saletés et les incrustations ?

Avec le temps, vous constaterez sûrement une accumulation de saletés et de résidus tenaces sur la fourche ou le réservoir en acier inox de votre moto. Pour remédier à ces problèmes, il vous suffit d’appliquer l’astuce suivante. Faites un mélange à base d’eau et de bicarbonate de soude puis essuyez les surfaces concernées par cette solution durant quelques minutes. Pour la protection d’autres produits en acier inoxydable exposés aux intempéries, vous pouvez aussi appliquer une couche de polish spécial pour ce type d’acier, ou mettre simplement une housse de protection adaptée.

Comment entretenir un échappement en acier inoxydable ?

De toutes les pièces en inox d’une moto, le pot et la ligne d’échappement sont certainement celles qui demandent le plus d’entretien. Le temps et la chaleur vont faire subir une usure prématurée à votre échappement si vous ne vous en occupez pas convenablement.

Les précautions à prendre pour un alliage particulier

Tous les aciers inoxydables ne sont pas égaux, certains présentent plus d’avantages ou d’inconvénients que d’autres. Et c’est d’autant plus valable lorsqu’on parle d’échappement de moto. De manière générale, les lignes d’échappement faites d’inox 409L et d’inox 304L, qui sont les plus courantes, demandent des précautions en plus.

Bien qu’ils soient plus résistants à la chaleur et à l’usure, ces types d’acier sont néanmoins plus sensibles au sel. Si vous habitez dans une région où on sale régulièrement les routes en hiver, n’oubliez pas de rincer vos échappements le plus vite possible après avoir roulé sur ces dernières. Vous devrez en faire de même après une balade à la plage.

Opter pour un entretien régulier

Pour assurer la longévité de votre échappement, on ne saurait trop vous conseiller un entretien régulier. Ainsi, vous serez en mesure de préserver votre échappement en inox contre la détérioration. L’idéal serait donc de nettoyer votre ligne d’échappement au moins une fois toutes les deux semaines. Pour redonner de la brillance à votre pot d’échappement, l’utilisation d’un savon doux peut faire l’affaire. Utilisez par exemple du savon de Marseille ou un savon noir à l’huile d’olive dilué avec de l’eau tiède et frottez.

Ce qu’il ne faut pas faire

En procédant au nettoyage de l’échappement de votre moto, évitez d’utiliser des produits de nettoyage qui sont trop agressifs. Évitez tout produit pouvant contenir un acide javellisant par exemple puisque cela peut réduire le lustre de l’acier inoxydable. Puis, la laine d’acier est aussi à proscrire, puisqu’elle peut rayer l’acier et laisser des morceaux de fibres qui vont se fixer sur l’échappement après une forte montée de chaleur.

Partager l'article

Vous aimerez aussi

Qu’est-ce que l’huile moto Motul NGEN ?

La gamme Motul NGEN se distingue par ses huiles de base régénérées haut de gamme, offrant des performances équivalentes à celles des huiles 100% synthétiques. Ces produits sont le fruit d’une technologie de pointe, procurant une expérience de conduite exceptionnelle aussi bien pour les motos 4T que pour les ATV/UTV/SxS.

Lire plus